Études politiques Agir pour reconstruire la Cité

  • 254
    Partages

Programme des études politiques de l’UCLF

Loin du tapage médiatique, des collages, pétitions, manifestations et autres gesticulations révolutionnaires destinées à s’attirer les faveurs d’une opinion versatile, l’UCLF préconise une action en profondeur discrète et efficace : l’étude en cellule. En effet, convaincre durablement nécessite de s’adresser aux intelligences, d’où l’importance de bien connaître la monarchie traditionnelle française pour la faire aimer ; bien identifier aussi les idéologies pour mieux les démasquer. Aux nombreux légitimistes qui nous demandent un programme d’étude, nous proposons une progression en trois cycles avec des documents mis à jour.

Mode d’emploi

Si pour trouver le bonheur, notre nature d’animal politique nous réclame d’œuvrer pour la Cité, en aucun cas pianoter sur son ordinateur ne saurait constituer une action politique authentique. Agir dans la Cité impose de rencontrer concrètement nos semblables pour tisser avec eux des liens d’amitié solides en travaillant ensemble pour le bien commun.

Comment commencer ? mais c’est très simple : contactez un ou deux amis, réunissez vous, puis travaillez à votre rythme les textes suivants.

La manière de créer et d’animer une cellule d’étude est décrite dans l’article Royalistes au travail !

Plus tard, quand les deux premiers cycles d’étude seront achevés, cette cellule pourra éclater et donner naissance à d’autres cellules.

Alors nous aurons accompli notre devoir politique et participé à la reconstruction de la France monarchique à laquelle nous conviait encore récemment le Roi Louis XX :

Notre chance n’est elle pas de posséder une tradition vieille de mille cinq cents ans sur laquelle notre pays est construit ? Tradition qui s’incarne dans une famille dont j’assume actuellement les devoirs 1.

[…] je ne prétends à rien, je suis le chef de la maison de Bourbon en tant qu’aîné des Capétiens et des descendants de nos rois.

[…] Aujourd’hui, c’est à mon tour de transmettre, transmettre comme père, comme aîné, comme homme. Il faut être patient car le temps aide à se construire, mais aussi à construire. Le temps, c’est celui que Dieu donne à l’homme pour avancer. Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui aujourd’hui sont nourris par une vision d’avenir, celle-là même qui a déjà bâti la France millénaire, et je leur dis d’avoir confiance.

[…] Aucun de nous ne peut connaître de quoi sera fait demain, en revanche, chacun peut aider par son attitude personnelle et familiale, sa démarche professionnelle, mais aussi sa prière à construire notre avenir commun 2.

Un programme en 5 cycles

Les textes sont imprimables

 

1er cycle

  La monarchie absolue de droit divin, par François BLUCHE
  Le combat légitimiste
Leçon de démocratie par Aristophane et Georges Frêche Autorité et liberté sous la monarchie française
Essai sur le libéralisme pratique De la nécessité d’une bonne institution
De la fusion orléaniste/légitimiste à la mort d’Henri V, par Guy AUGÉ Brève note sur le droit royal historique français, par Guy AUGÉ (1975)
Groupes réducteurs et noyaux dirigeants (1973) Les corps intermédiaires, entre individu et État
Origines idéologiques du génocide vendéen, par Gracchus Babeuf (1760-1797) Discours sur la Révolution, par Alexandre Soljenitsyne aux Lucs-sur-Boulogne (1993)
Garcia Moreno (1821-1875) ou l’inexpérience politique Principe du moteur de la Révolution Révolution française et travail, par Monseigneur FREPPEL (1889)
Les corporations, utopie ou idée neuve ? Les corporations libres en Alsace
Le militarisme fléau révolutionnaire, par Monseigneur FREPPEL (janvier 1889) Un chouan du XXe siècle : Jacques PERRET (1901-1992)

 

2e cycle

 

  Le roi sous l’Ancien régime, par Frantz FUNCK-BRENTANO (1926)
Le Déclin du courage, par Alexandre SOLJENITSYNE Antigone, héroïne de la loi naturelle
La subversion par les pamphlets politiques, par Roger MUCCHIELLI La Révolution française analysée par un Musulman en 1798
Un mondialiste inattendu : Louis Veuillot (1813-1883) Le Comte de Chambord et la vie internationale de son époque
Autorité et pouvoir chez les Classiques Autorité et pouvoir chez les Modernes
L’argument orléaniste des renonciations d’Utrecht, par Guy AUGÉ Extraits de « La tradition monarchique » de Paul WATRIN (1876-1950)
Économie libérale : main invisible, main injuste Les ordres professionnels : un modèle d’avenir calqué sur celui des anciennes corporations
Hitler et les catholiques Révolution française et christianisme, par Monseigneur FREPPEL (1889)
L’inacceptable drapeau tricolore frappé du Sacré-Cœur, par le cardinal BILLOT Réprobation pontificale des prétendues révélations de Claire FERCHAUD à Loublande
  Petit catéchisme des révélations privées

 

3e cycle

  La constitution de la France monarchique
  Quelques préceptes de la loi naturelle, par C.S. LEWIS
  Lettre à monseigneur le Dauphin, par BOSSUET
LYON, ville martyre de la 1re République, par Louis-Marie PRUDHOMME (1797) Nature et propriétés de l’autorité royale, par Bossuet
Géopolitique des Capétiens par Hervé Coutau-Bégarie La Monarchie française et le Moyen-Orient
Henri Comte de Paris (1908-1999) ou la tradition orléaniste, par Guy AUGÉ (1979) Plaidoirie de Jean Foyer défenseur de Louis XX contre Henri d’Orléans (DIGRESSION SUR DES MOYENS ET DES PIÈCES HORS DU SUJET)
Aperçu sur le légitimisme espagnol ou carlisme Le roi Alphonse XIII et la France de 1917, par Paul DEL PERUGIA
Les légitimistes et la naissance de la IIIe République, par Alain BONY De la souveraineté, par Louis de BONALD
Le Ralliement de l’Église à la République sous le pontificat de Léon XIII Le mythe de la « bonne république » chez les catholiques
Libres propos d’un fils de la modernité : Adolf Hitler De l’universalisme de la légitimité
Portrait du révolutionnaire, par Richard HOOKER (1554-1600) et Éric VŒGELIN (1901-1985) Christine de Pisan (1364-1431)
Lecture critique la Constitution de 1791 La formation des coutumes d’hérédité et de masculinité

 

4e cycle

  La Monarchie de France, par Claude de SEYSSEL (1519)
Le Testament politique de RICHELIEU (Extraits) Le discours de la flagellation, par Louis XV (3 mars 1766)
Roi et Nation Qui est le roi de France aujourd’hui ?
Nietzsche, ou l’esprit de subversion, par Jacques GALY (1976) Catholiques, protestants, musulmans, juifs, athées … pour le Roi
La légitimité selon Joseph de MAISTRE Qu’est ce que le légitimisme ? par Jean-Louis MARAL
La révolution orléaniste de 1830 Du gouvernement représentatif, par Louis de BONALD (vers 1835)
Charles MAURRAS entre Positivisme, Empirisme organisateur et Nationalisme Décret de condamnation de l’Action Française, par saint Pie X et Pie XI
De la politique génocidaire de la 1re République française, par Gracchus BABEUF (1760-1797) La légitimité, par Guy AUGÉ (1979)
TOULON sous la Convention, par Louis-Marie PRUDHOMME (1797) Mécanisme des sociétés de pensée, par Augustin COCHIN
Qui a inspiré René Guénon ? La gnose mère de la modernité, par Éric VŒGELIN
Nazisme et occultisme : la thèse de Goodrick-Clarke L’abolition de l’homme, par C.S. LEWIS (1898-1963)
Les racines occultistes du socialisme  

5e cycle

  Les lois fondamentales du Royaume de France (F Bouscau)
  Le gouvernement royal et ses agents
Monaco : une monarchie constitutionnelle pas comme les autres Crise de l’autorité et totalitarisme selon Hannah ARENDT (1906-1975)
Le Ta Hio, traité de politique et de morale naturelle, par Confucius (500 av. JC) « De regimine principum » ou « De Regno » de saint Thomas d’Aquin
Libres propos de Hitler sur Franco et la Phalange Été 2018 : Les combats de Louis XX pour l’unité nationale et la famille
Boniface VIII et Philippe le Bel : chronologie de la querelle Boniface VIII et Philippe le Bel : Les protagonistes et leurs argumentaires
Boniface VIII et Philippe le Bel : Les enjeux Le concile de Trente et la France
La querelle du droit naturel, par Guy AUGÉ (1967) La loi naturelle, par saint Thomas d’AQUIN
Des principes de la société parmi les hommes, par BOSSUET De l’autorité : que la royale et héréditaire est la plus propre au gouvernement, par BOSSUET

 

 

  1. Message de Louis XX, 18 janvier 2009.
  2. Février 2009 — Message de Louis XX pour le 20e anniversaire du décès de son père.