Le combat légitimiste Gouvernement par autorité contre gouvernement par opinion

  • 633
    Partages

Bien peu ont conscience de l’extrême fragilité des fondements théoriques des sociétés révolutionnaires et si ces constructions artificielles semblent pourtant triompher sur toute la planète, c’est que jusqu’ici, elles ont réussi à fuir ou à étouffer le débat théorique où elles se savent vulnérables. En effet, pour détourner les hommes des questions essentielles de la loi naturelle, de la légitimité, de l’autorité, du droit divin, d’une part on les enivre par un flux continu d’informations futiles qui font écran à

Géopolitique des Capétiens par Hervé Coutau-Bégarie Comment le Royaume des lys s'est-il constitué ?

  • 372
    Partages

Durant les huit siècles de la monarchie capétienne, la France acquiert peu à peu sa forme presque définitive, et ne manquent plus que quelques enclaves comme la Savoie et le comté de Nice. La formule célèbre « les quarante rois qui, en mille ans, firent la France » n’est donc pas dépourvue de liens avec la réalité. [VLR]

Considérations sur la notion de loi La loi : œuvre de la raison ou de la seule volonté ?

  • 109
    Partages

Les catholiques, qui vivent aujourd’hui dans une société où presque rien ne fonctionne normalement, éprouvent les plus grandes difficultés, non seulement à accomplir leurs devoirs, mais même simplement à les connaître&#321. Confrontés à des autorités humaines incompétentes ou tyranniques, ils ont tendance à rejeter a priori toute loi civile ou ecclésiastique. C’est certainement une des plus subtiles tentations du chrétien en temps de crise. Il est pourtant dans le plan de Dieu que l’homme se sauve par l’obéissance aux lois,

Rappels sur la tradition héraldique royale française À l'occasion de la naissance d'un petit prince

  • 21
    Partages

Au cours de l’été 2018, le roi Louis XX et la reine Marie-Marguerite ont annoncé pour le printemps prochain la naissance de leur quatrième enfant : un petit prince. Rendons grâce au Seigneur pour la fécondité de la famille royale de France et pour cette bonne nouvelle qui touche organiquement chacune de nos familles, consciemment ou non. En effet, le Roi n’est-il pas le père de chaque famille française ? À la suite de cette naissance, le Roi devrait — selon la

Droit et justice dans les écoles du droit naturel classique et moderne

Le texte de la conférence reproduit ici est issu d’un manuscrit de seize pages de la main de Guy Augé ne portant pas d’indication de date ; il est cependant vraisemblable qu’il fut rédigé au cours de la seconde moitié des années 70. Pour la présente édition, la transcription et les compléments du texte (indiqués entre crochets) ainsi que le contenu des notes ont été établis par Guillaume Bernard. [VLR]